Vous avez probablement beaucoup entendu parler de la nouvelle baisse d’impôt pour les familles au cours des dernières semaines. Nom d’une pipe ! Nous avons déjà affiché un blog sur ce sujet. Donc, la question que vous vous demandés sans doute est: comment ça marche exactement, et s’il y a d’autres informations de l’ARC auxquels je devrais être attentif?

Eh bien, nous nous approchons de la saison électorale, de sorte que le gouvernement fédéral vient comme d’habitude avec de nouvelles économies d’impôt. Jetons un regard sur les faits saillants de ce que nous avons découvert jusqu’à présent.

Baisse d’impôt pour les familles

Probablement la mesure la plus médiatisée du jour, la baisse d’impôt pour les familles vient à travers l’intermédiaire de l’annexe 1A sur la déclaration d’impôt de cette année. Nous avons entendu les critiques qui s’opposent à cette réduction d’impôt car elle ne sera bénéfique que pour les familles les plus riches qui n’ont pas besoin d’aide pour joindre les deux bouts, mais ont-elles raison?

Prime Minister Stephen Harper and his wife Laureen do arts and crafts with students at the Joseph and Wolf Lebovic Jewish Community Campus in Vaughan, Ont. (THE CANADIAN PRESS / Nathan Denette)

Le Premier ministre Stephen Harper et son épouse Laureen font des arts et de l’artisanat avec les étudiants du Wolf Lebovic Jewish Community Campus à Vaughan, en Ontario. (LA PRESSE CANADIENNE / Nathan Denette)

Bien qu’il soit principalement destiné aux familles à revenu unique, ce crédit devrait permettre de réaliser des économies dans la plupart des cas où il existe une disparité de tranches d’imposition entre les conjoints avec des enfants de moins de 18 ans, même si les deux conjoints ont un revenu.

En outre, la crainte que le crédit bénéficie de manière disproportionnée aux riches est spécifiquement adressée par le plafonnement du crédit à 2000 $. Par exemple, sans un tel plafond le crédit pour une famille à revenu unique de 150 000 $ aurait été plus de 7 600 $.

L’amélioration de la prestation universelle pour la garde d’enfants

Du même coup, des changements importants sont à venir pour le crédit de la PUGE. Non seulement il augmente de 60 $ pour un total de 160 $ par mois pour les enfants jusqu’à six ans, mais il offrira également un crédit de 60 $ par mois pour les enfants âgés de six à 17 ans.

Bien que les modifications entrent en vigueur à partir du 1er janvier 2015 la différence de paiements ne sera pas visible avant juillet 2015, lorsque le gouvernement paiera les sommes dues rétroactivement depuis le début de l’année, et qui résulterait en un paiement de 420 $ par enfant.

En outre, cet avantage va remplacer le crédit existant montant pour enfants (à la ligne 367 de l’annexe 1) à partir de l’année d’imposition 2015. Ainsi, au lieu d’un crédit non remboursable qui équivaut seulement à environ 340 $ après impôts, vous recevrez plus de 700 $ de l’argent versé directement à vous.

Crédit d’impôt pour la condition physique des enfants

Le crédit d’impôt pour la condition physique des enfants s’est avéré extrêmement populaire depuis sa promulgation, et il va devenir encore meilleur. Le crédit va doubler de la limite actuelle de 500 $ à 1000 $ à partir de 2014, et deviendra en plus un crédit d’impôt remboursable à partir de 2015.

Frais de garde d’enfants

Le gouvernement a également annoncé que le maximum déductible pour les frais de garde d’enfants augmentera de 1 000 $ à compter de l’année d’imposition 2015. Les montants maximaux pouvant être réclamés vont augmenter de 7 000 $ à 8 000 $ pour les enfants de moins de sept ans, de 4 000 $ à 5 000 $ pour les enfants âgés de sept à 16, et de 10 000 $ à 11 000 $ pour les enfants qui sont admissibles au crédit d’impôt pour personnes handicapées.

Alors qu’est-ce que tout cela signifie?

Toutes ces mesures devraient permettre de réaliser une économie moyenne de plus de 1 100 $ en 2015 aux familles admissibles, et ceci est seulement le commencement. Alors que les économies ici s’appliquent à une tranche bien précise de la population, à la veille d’une élection fédérale qui s’en vient à grands pas l’année prochaine, plus d’économies d’impôt sont sûrs d’être annoncé dans les prochains mois. Comme d’habitude, nous vous tiendrons au courant de tous les développements à venir.

Comments are closed.