Vous avez peut-être vu la une des journaux ces dernières années concernant des gens sans méfiance qui sont incités à donner d’énormes sommes d’argent à des fraudeurs prétendant être des agents de l’ARC. Cette forme de fraude est en augmentation et est particulièrement répandue pendant la période de l’année où les Canadiens déposent des impôts.

Voici quelques façons dont vous pourriez être ciblé par des fraudeurs et des conseils sur la façon de vous protéger lorsque vous déposez vos impôts cette année.

Phone

Vous serez contacté par téléphone et une fois l’enregistrement terminé, un enregistrement vocal indiquera que vous devez de l’argent et que vous pourriez être sanctionné par une amende ou même une peine de prison si vous ne les contactez pas. Si vous ne répondez pas à l’appel, un message vocal contenant le même enregistrement est souvent laissé. Les appels de ce type doivent être signalés au Centre antifraude canadien, puis supprimés de votre messagerie vocale.

Vous pouvez également être contacté par un message texte indiquant qu’un transfert a été effectué sur votre compte ou qu’un paiement est en attente. Le but de ce texte est de vous amener à cliquer sur le lien et à entrer vos coordonnées dans une page frauduleuse.
L’ARC ne vous contactera jamais par SMS. Par conséquent, si vous recevez un SMS de la part d’une personne prétendant faire partie de l’ARC, ne cliquez pas sur le lien ou ne répondez pas. Vous trouverez ci-dessous un exemple de texte frauduleux.

Email

Les courriels frauduleux ressemblent souvent à des courriels légitimes provenant de sites gouvernementaux. Les fraudeurs vous enverront ces courriels en espérant que vous cliquez sur le lien et que vous entrez vos informations personnelles dans les formulaires. Vous trouverez ci-dessous un exemple de site Web vers lequel vous êtes dirigé en cliquant sur le lien d’un courrier électronique frauduleux. Le site a l’air légitime, mais c’est un phishing.

Mail

Une lettre apparaîtra dans votre boîte aux lettres pour indiquer que vous n’avez pas payé vos impôts et que vous devez payer un solde dû à votre compte. La lettre peut vous demander de remplir des formulaires avec vos informations personnelles et de les envoyer à une certaine adresse. La lettre peut également vous indiquer comment effectuer des paiements par bitcoin, par virement en ligne ou par carte-cadeau iTunes. Les lettres de ce genre semblent souvent légitimes, car elles peuvent porter les logos et les filigranes du gouvernement du Canada.
L’ARC ne demandera jamais de paiement par bitcoin, par virement en ligne ou par carte-cadeau. Par conséquent, les demandes de ce type devraient être un signal d’alarme et indiquer que quelque chose ne va pas. Lorsque vous recevez ce type de lettre, contactez l’ARC via le site Web du gouvernement du Canada pour confirmer si quelque chose a été envoyé à votre domicile. Vous trouverez ci-dessous une copie d’une lettre frauduleuse envoyée par la poste.

Se Protéger

  • Si quelqu’un dit qu’il travaille pour l’ARC, demandez-lui ses coordonnées. Vous avez le droit de demander à un représentant de l’ARC son nom, son numéro de téléphone et le lieu où il travaille afin de vérifier son identité.
  • Ne communiquez aucune information personnelle ni aucun détail sur votre compte par téléphone ou par courrier électronique.
  • N’acceptez jamais de rencontrer quelqu’un dans un lieu tenu secret, pour quelque raison que ce soit. Les représentants de l’ARC ne vous appelleront jamais pour organiser une réunion en personne.
  • Créez des mots de passe forts en utilisant divers types de caractères et modifiez votre mot de passe si vous pensez qu’il peut être compromis.
  • Assurez-vous que les informations sont entrées sur les sites en utilisant une adresse https afin de vous assurer qu’elles sont sécurisées.
  • Gardez votre numéro d’assurance sociale en sécurité et, si vous avez perdu votre carte d’assurance sociale, signalez-la à Service Canada.
  • Si vous soupçonnez que vous êtes ciblé par un fraudeur, signalez-le au Centre canadien de lutte antifraude en composant le 1-888-495-8501.

Ces escroqueries utilisent l’intimidation pour forcer les gens à remettre leur argent durement gagné. Il est important de se rappeler que les représentants de l’ARC n’utiliseront jamais de langage agressif et n’essaieront pas de vous intimider par la menace de sanctions.

Rappelez-vous que vous pouvez toujours contacter l’ARC via son site afin de vérifier des informations lorsque vous ne savez pas avec certitude s’il vous contacte. Gardez cette information à l’esprit et soyez prudent et vigilant lorsque vous déposez vos impôts cette année!

Comments are closed.